À un certain âge, l’enfant doit quitter le berceau familial et prendre son envol. Le mariage n’est pas la seule raison de ce vouloir d’indépendance, mais cela peut s’agit aussi d’un souhait de s’établir dans la vie ou de faire des études. Quoi qu’il en soit, la recherche du premier appartement est toujours délicate. Bien sûr, différents frais sont à prévoir.

Comment établir son budget pour sa première location ?

Pour un jeune, prendre son premier appartement est une étape importante. Pour éviter les mauvaises surprises et pour s’assurer que tout se passe sans encombre, s’être préparé minutieusement est la base. À commencer par l’établissement du budget. Pour les personnes qui se sont déjà installées, cette étape n’est pas très fastidieuse vu qu’elles ont déjà un aperçu sur les frais occasionnés par un changement d’adresse. Ce qui n’est pas le cas des jeunes moins expérimentés qui ont souvent du mal à évaluer la somme dont ils auront besoin pour pouvoir s’installer correctement.

Pour eux, notre conseil est simple : prendre un bout de papier et un style et établir un budget prévisionnel, idéalement avec une personne beaucoup plus expérimentée. Mais bien sûr, pour pouvoir estimer le budget, vous devez connaître les différents frais relatifs aux déménagements et contrats de location.

Quels sont alors ces frais ?

Si vous décidez de faire passer par une agence immobilière, ce qui est le plus pratique pour un jeune moins expérimenté, il faut commencer par penser aux tarifs honoraires de ce courtier. Vient ensuite, le premier mois de loyer qui est souvent imposé par le propriétaire. C’est donc une somme inévitable. Ensuite, il y a le dépôt de garantie qui peut varier d’un propriétaire à un autre, mais qui est le plus souvent équivaut à un mois de loyer. Cette somme est souvent remise au locataire après la fin du contrat de bail.

Viennent ensuite les charges locatives qui englobent généralement la facture d’eau froide, l’entretien de la résidence, les taxes pour les ordures, etc. Dans certains cas, elles incluent le wifi, le service de lingerie et autres. À ces frais s’ajoutent l’assurance habitation, l’internet et téléphone, l’électricité et chauffage. Bien sûr, les chiffres évoluent si vous louez vide ou meublé.

Laissez un commentaire